Rassemblement en soutien à Julie, demain mercredi 18 novembre à 18h devant le Ministère de la Justice !

Communiqué de presse des effronté-es
17 novembre 2020

Rassemblement en soutien à Julie,
demain mercredi 18 novembre à 18h
devant le Ministère de la Justice !

#JusticePourJulie

 

#JusticePourJulie, violée de ses 13 à 15 ans par 20 pompiers. 

Seulement 3 des 20 violeurs sont actuellement mis en cause, non pour viols sur mineure mais pour « atteintes sexuelles sur mineure de moins de 15 ans ». En tant que professionnels ayant opéré 130 interventions auprès de Julie, ils avaient autorité sur elle, connaissaient son état de particulière vulnérabilité, et en ont sciemment abusé.

Les effronté-es ont signé l’appel à se rassembler demain à 18h devant le Ministère de la Justice, en soutien à Julie et pour revendiquer l’instauration d’un âge minimum légal du consentement à un rapport sexuel (ou tout autre acte de nature sexuelle) avec un adulte !

C’était un engagement d’Emmanuel Macron. Le gouvernement a reculé devant un simple avis défavorable, pourtant non contraignant, du Conseil d’État.

C’est une disposition de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, dite Convention d’Istanbul, signée en 2011 et ratifiée le 4 juillet 2014 par la France, entrée en vigueur le 1er novembre 2014. Nous rappelons que la ratification a valeur d’engagement juridique à compter de la date d’entrée en vigueur.

Fin 2019, la France avait été épinglée sur bien des points – dont la pratique de correctionnalisation des viols – par le rapport du GREVIO, l’instance chargée de contrôler l’application de la convention par les États ratificateurs.
Nous exigeons de la France qu’elle applique enfin la Convention d’Istanbul. Nous exigeons l’interdiction de la correctionnalisation des viols (80% des cas), et la condamnation effective du viol en tant que crime (10% des plaintes pour viols aboutissent à une condamnation).

Nous exigeons que les actes des agresseurs de Julie soient requalifiés non seulement de viols mais, qui plus est, de viols aggravés, par personne ayant autorité, sur mineur-e de moins de 15 ans. Nous exigeons que l’enquête soit rouverte concernant les 17 autres pompiers qui ont également violé Julie.

Contre l’impunité des violences pédocriminelles et des violences sexuelles faites aux femmes comme aux enfants, pour l’application de la Convention d’Istanbul entraînant la mise en place d’un âge minimum en deçà duquel il doit y avoir présomption de non-consentement, Les effronté-es seront présentes demain à 18h avec les autres collectifs féministes devant le Ministère de la Justice.

Contact presse :
Claire Charlès : 07 60 36 38 29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s