CP: L’affaire Bertrand Cantat : Révélatrice des violences faites aux femmes

Communiqué de presse des effronté-es Rennes / 12 avril 2018
 
L’affaire Bertrand Cantat :
Révélatrice des violences faites aux femmes


Lundi 16 avril prochain, le festival rennais « Mythos » accueillera de nombreux·ses artistes, notamment Bertrand Cantat, ancien chanteur du groupe Noir Désir condamné en 2004 pour avoir tué sa compagne Marie Trintignant.

Nous déplorons sa présence car, dans un contexte où une femme meurt tous les 2,5 jours des coups de son conjoint, et sachant que Bertrand Cantat a construit sa défense sur le mythe du « crime passionnel », programmer un tel artiste revient à cautionner les violences faites aux femmes.


Certes il a purgé sa peine, – ce qui n’est malheureusement pas le cas de beaucoup d’agresseurs – et nous croyons fermement au droit de rédemption et à la réinsertion de tous·tes les citoyen·nes.

Nous ne souhaitons pas dicter au public ce qu’il convient de faire, encore moins d’être dans une posture moraliste : c’est à chacun·e de choisir d’assister ou non à un concert de Bertrand Cantat. Mais programmer ce dernier lors d’un festival revient à imposer ce choix à tous·tes les festivalier·es. « Mythos » est également subventionné par la Ville de Rennes, donc l’argent du contribuable, et la Région Bretagne en est partenaire. Bertrand Cantat a le droit de faire des concerts. Nous considérons cependant que les pouvoirs publics pourraient soutenir d’autres chanteuses et chanteurs, et d’autres types de manifestations culturelles.

A Strasbourg, lors du concert de Bertrand Cantat le 7 mars, la Ville a organisé la projection, suivie d’un débat, du film « Jusqu’à la garde » de Xavier Legrand. Un exemple à suivre ! Nous appelons ainsi la municipalité rennaise et la Région Bretagne à financer des projets artistiques et culturels qui permettront de sensibiliser les citoyen·nes à l’égalité des droits entre les hommes et les femmes.

Rappelons-le, haut et fort : le crime passionnel n’existe pas. On ne tue jamais par amour.

 

Les effronté·es Rennes

Contact presse 
Elsa Koerner – 06 68 50 76 03
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s