CP: Les effronté-e-s font condamner la ville de Dannemarie pour ses figures sexistes !

Le tribunal administratif enjoint au maire de Dannemarie de retirer les 125 panneaux disposés dans différents espaces publics du territoire de la commune

Communiqué de presse des effronté-e-s / 8 août 2017

Les effronté-e-s font condamner la ville de Dannemarie pour ses figures sexistes !

Les effronté-e-s sont très heureuses et fières de vous informer qu’après avoir porté plainte contre les figurines sexistes disséminées dans la ville de Dannemarie dans le cadre de « l’année de la Femme », elles ont eu gain de cause ! Les affichages devront être retirés dans la semaine et cesseront de montrer aux femmes et aux petites filles une projection pour le moins caricaturale de ce qu’une société patriarcale attend d’elles.

Il y a dans cette ville, comme partout dans le monde, des travailleuses, des intellectuelles, des femmes talentueuses et diverses qui ne cessent de faire mentir les stéréotypes sexistes, et pas seulement des consommatrices, des mamans ou des fantasmes sexués !

Il s’agit là d’une très grande victoire pour la garantie effective des droits des femmes aujourd’hui, puisque le Tribunal Administratif de Strasbourg vient d’offrir à toutes les associations féministes une voie de droit pour faire retirer de l’espace public en 48h, via le référé liberté, toutes les publicités, affiches, images ou autre support de propagande sexiste !

En effet, le principe d’égalité femmes-hommes a été, comme nous l’avons demandé à l’audience, reconnu comme une liberté fondamentale au sens de l’art L 251-2 du CJA. Véritable consécration prétorienne de la gravité de la violence symbolique pour les femmes !

Les effronté-e-s sont très heureuses de s’être enfin armées de cet outil. Sinon, à quoi serviraient toutes les actions menées par les politiques publiques contre le sexisme et les stéréotypes de genre, si une ville a le droit de promouvoir exactement l’inverse ? De la part d’entreprises privées qui attendent des bénéfices de leur campagnes publicitaires et de leurs produits en flattant les clichés pour accrocher l’œil des consommateurs, c’est déjà grave. Mais si les représentant-es de notre République s’y mettent aussi, c’est encore plus indéfendable !

Veuillez trouver sur ce lien le document du jugement avec – le considérant 7 – le passage qui fera le plus plaisir aux juristes féministes :

Capture d_écran 2017-08-09 à 19.06.09

 

Publicités

Une réflexion sur “CP: Les effronté-e-s font condamner la ville de Dannemarie pour ses figures sexistes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s