Surlendemain de Marche des fiertés !

Photo ronde - Aurore Benard

Par Aurore Benard

Coréférente au bureau des effronté-e-s contre les discriminations aux identités, aux orientations sexuelles et aux parentalités

19399513_10154595997156524_5481016190133239959_n

Sous le soleil EXACTEMENT !

La marche des fiertés parisienne a eu lieu samedi 24 juin 2017 sous un beau soleil pas trop caniculaire et sans pluie, 48 ans après les émeutes de Stonewall et 40 ans après la première marche Française.

Mot d’ordre de cette édition :

« La PMA (procréation médicale assistée) pour toutes sans condition, sans restriction, maintenant !”

Chaque année, l’événement draine près d’un demi million de participant-es et, parmi ces cortèges, plus de 90 organismes, des associations de lutte contre les LGBTphobies, des associations féministes, des organisations de prévention et de lutte contre le SIDA, des partis politiques, des organisations de défense des droits humains, des syndicats, des associations LGBT issues de grandes entreprises et des établissements commerciaux. Parmis tout ce beau (ou moins beau) monde, le char du Lesbotruck+.

19420871_10154595997846524_8347219390321258867_n

Avec Océane Rose Marie – Autrice-compositrice-interprète

Le char lesbien lesbotruck+

Les effronté-e-s ont été accueillies au Lesbotruck+, seul char lesbien de la Marche, parmi des milliers de manifestant-es qui ont battu ou roulé sur le pavé. Cette année, il était précédé de l’équipe Roller Derby Panther et avait pour marraine la comédienne Océane Rose Marie qui faisait notamment la promotion de sa comédie romantique : Embrasse-moi !

À nos côtés défilaient aussi “les lesbiennes dépassent les frontières”, association qui accueillent donc, comme son nom l’indique, des lesbiennes venues des quatre coins de la planète.

19399602_10154595998946524_5996914155234607056_n

The L Block – Roller Derby Panther

Dans une ambiance festive et positive agrémentée d’une playlist internationale, les revendications ont particulièrement mis en avant la question de la PMA et des droits des personnes trans, entre autres, auxquelles les effronté-e-s se sont évidemment associées. Leur slogan “IVG/PMA, même combat” a placé l’ouverture de la PMA à toutes les femmes comme une question féministe cruciale, une liberté de disposer de nos corps et de notre capacité de reproduction. Un grand moment d’émotion a eu lieu, comme chaque année, lors de la minute de silence dédiée à toutes les personnes mortes du SIDA, qui s’accompagne en général d’un sitting (tout le monde s’assoit) ou d’un dying (tout le monde s’allonge).

19396848_10154595998081524_3866493847500106122_n

Exemple de pancartes revendicatives sur le char Lesbotruck+

Autres membres de la marche

De nombreuses associations et groupes sociaux défilaient parmi nous : Bear, groupes religieux LGBT-friendly, personnes Trans, Bisexuel-les, Gays.

19400156_10154595997376524_5325059381874566884_n

Hommes déguisés pour la marche

Mais pas seulement…

Au sein de la marche, de plus en plus de groupes commerciaux (Tinder, Ziipr) et de groupes issus de partis politiques (HES, Gay Lib, LGBT+ En Marche !) ont battu le pavé, en général du haut de chars bien moins rustiques que les autres. Un regroupement qui ne forme donc pas un ensemble idéologique revendicatif homogène, mais qui compte des sensibilités différentes voire de la récupération politique et purement commerciale, si bien que le mouvement peut sembler perdre de son essence de luttes sociales entre les chars et les cortèges.

Capture d_écran 2017-06-26 à 11.36.42

L’application de rencontre Ziipr

Rivalités et confrontations ?

Il y a quelques années déjà, les membres de Flag (char des policiers LGBT) s’étaient attiré la foudre des groupes sociaux persécutés par la police. Cette année, Flag a été positionné juste derrière LGBT+ EM! (En Marche, le mouvement lancé par Emmanuel Macron), dont la présence a aussi été massivement décriée sur les réseaux sociaux, en pleine période de remaniement suite aux législatives et d’une composition très controversée du gouvernement.

Les membres d’Act up ont d’ailleurs exprimés leur désaccord avec la présence d’un groupe LGBT issu d’un mouvement qui accueille des opposants au mariage pour tous et qui est hostile et répressif envers les migrant-es, puisqu’En Marche accueille en son sein des personnes de droite comme de gauche, et surtout un Premier Ministre, Édouard Philippe, opposé à la procréation médicalement assistée et un Ministre, Gérald Darmanin, opposé au Mariage Pour Tou-tes. Act Up a organisé plusieurs happening appelant la solidarité avec les migrant-es, ou scandant “shame on GILEAD” envers le char de la compagnie pharmaceutique.

Cette année, plusieurs associations s’étaient équipées de pistolets ou de propulseurs à eau qui ont servi à rafraîchir plusieurs manifestant-es dans une ambiance de taquinerie généralisée à base de jets d’eau intempestifs. En revanche, ces jeux ont parfois arrosé des personnes visiblement gêné-es. Attention à toujours prendre en compte le consentement des autres, d’autant que contrairement à la veille, la canicule s’était beaucoup apaisé !

Mais les pistolets à eau ont surtout servi directement d’armes symboliques entre groupes opposés. Gros moment de gêne, c’est le moins qu’on puisse dire, quand les membres de Flag les ont pointé vers des groupes de personnes qui subissent habituellement la violence policière.

19247888_10154595997266524_492853659209536284_n

Le char de Gay Lib, après une salve de jets d’eau

Manque d’adelphité, adophilie et harcèlement ?

Être LGBT ne protège pas toujours des comportements sexistes, ce que bon nombre de femmes ont pu endurer au sein d’associations LGBT mixtes. Buzzfeed en a fait un article très intéressant, avec notamment les témoignages des copines féministes de fièrEs.

Au menu, non-prise en compte de la parole des femmes, monopolisation de la parole, difficultés à atteindre la présidence ou le porte-parolat à moins d’être choisie par les hommes en place comme caution féministe pas trop gênante, et difficultés à analyser les situations et la domination patriarcale.

19420500_10154595998616524_1028423189433357897_n

Durant cette marche 2017, les effronté-e-s n’ont pas été épargnées par des comportements sexistes masculins : attouchements sans consentement, injonction à sourire et, bien plus problématique, des hommes plutôt âgés prenant en photo de très jeunes femmes, en leur indiquant voire en leur intimant la pose à prendre. Nous sommes tombés nez à nez avec un vieux photographe qui s’est approché d’une très jeune manifestante en décolleté et lui a demandé, tout en la photographiant, d’écarter les bras afin d’être plus cambrée.

Bref, la marche des fiertés n’est pas toujours une longue promenade tranquille.

Les chars ont traversé le cœur de Paris le long de 4,7 kilomètres de fiertés et de musique, de Concorde à place de la République, où des concerts ont animé la fin de soirée jusqu’à 22 heures.

Sur la place, une batucada féministe a égayé les passantes en présence de Jules Falquet, qui y a même participé. Là encore, pas moins de trois agresseurs masculins ont tenté d’approcher et de se frotter aux musiciennes, visiblement attirés par quelques-unes qui étaient topless. Mais c’était sans compter la belle ambiance de solidarité féminine et de sororité qui régnait entre nous ! Nous nous sommes collectivement occupé du Service d’Ordre improvisé. Le premier agresseur s’est vu aspergé de bière jusqu’à ce qu’il détale après de très longues minutes de résistance, non sans avoir menacé et tordu le bras de plusieurs jeunes femmes. Le second fut rapidement éloigné, de même que le troisième.

Toutes ces agressions n’auront pas réussi à entamer l’irréductible bonne humeur de la bande qui a enchaîné plusieurs chants et slogans féministes d’Amérique latine au rythme de la batucada jusqu’à ce qu’épuisement et que dispersion s’ensuivent !

Mariage / adoption / filiation / PMA / changement d’état civil libre et gratuit : On lâche rien !

 

19399228_10154595997011524_4193094221261286946_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s