TPMP : Jean-Michel Maire n’est pas un goujat, c’est un agresseur sexuel !

 

Communiqué de presse des effronté-e-s

 

TPMP : Jean-Michel Maire n’est pas un goujat,
c’est un agresseur sexuel !

 

Les effronté-e-s ont déposé un signalement au CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) à propos d’une séquence de l’émission « Touche pas à mon poste » animée par Cyril Hanouna sur la chaîne C8, diffusée en direct dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 octobre 2016.

Dans cette séquence, le chroniqueur Jean-Michel Maire embrasse les seins d’une jeune femme prénommée Soraya de force, sans son consentement, après que cette dernière aie refusé de l’embrasser sur la bouche à la demande de Cyril Hanouna. Par ailleurs, ce dernier lui demandera de se justifier de son refus, ce qui est en soi intolérable. Quand une femme dit NON, c’est NON, et elle n’a pas à s’en expliquer !

Non, Jean-Michel Maire ne s’est pas comporté comme un goujat. Il s’est rendu coupable d’une agression sexuelle caractérisée telle que définie par l’article 222-22 du code pénal.
Cette agression est en l’occurrence commise par surprise, et après que la victime aie exprimé un refus à propos d’un baiser. Enfin, elle a été commise sur le lieu de travail, dans le contexte d’une prestation tarifée qui vulnérabilise d’autant plus l’actrice.

Nous pointons également du doigt le choix qui a été fait de réaliser une scène avec un personnage féminin hyper-sexualisé, ce qui la déshumanise et sans doute a contribué à banaliser, sur le plateau de télévision, la possibilité de commettre cette agression sexuelle.

Enfin, nous estimons que cette séquence met également en danger des milliers de filles et de femmes dans notre société, en encourageant de futurs « goujats » à prendre exemple sur les personnages d’une émission très populaire, notamment auprès d’un public jeune.

En tant qu’association de défense des droits des femmes et de lutte contre les violences qui leur sont faites, nous espérons que la sanction sera à la hauteur de la gravité des faits.

En tant que soutien à la campagne gouvernementale « Sexisme, pas notre genre ! », nous interpellons Mme la Ministre Laurence Rossignol et espérons qu’elle soutiendra notre dénonciation.

4 réflexions sur “TPMP : Jean-Michel Maire n’est pas un goujat, c’est un agresseur sexuel !

  1. Vous êtes dramatiquement sottes et réac ,vous confondez une ânerie de macho avec un crime puni par la loi il faudrait vraiment vous détendre vous êtes là honte des droits de la femme😞

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s