Europe : La GPA encore une fois rejetée !

NON à la GPA

NON à la marchandisation des corps des femmes !

Par Rachel Messaoui – Référente LGBT du bureau des effronté-e-s

Les effronté-e-s se réjouissent que le rapport sur la Gestation Pour Autrui, projet de résolution présenté par Mme Petra Sutter le 15 mars 2016 au Conseil de l’Europe, ait été rejeté à une courte majorité (16 contre 15) par les membres de la commission des affaires sociales et de la santé. Le conseil de l’Europe confirme ainsi la position du Parlement Européen, opposé à la GPA. Plusieurs associations* avaient appelé à un rassemblement auquel nous avons participé, le jour-même.

Le respect des droits humains n’a pas cédé aux lobbyistes face au dangers d’un système marchand de bébés dans des cliniques usines à procréer, notamment en Inde. Ce vote nous amène à être vigilant-e-s.

Que les choses soient claires ! Nous, féministes, ne sommes pas opposées à l’égalité des droits ! Nous sommes pour le mariage pour toutes et tous, et en soutien aux revendications des familles homoparentales. Aujourd’hui, 30 000 enfants vivent dans des familles avec des parents de même sexe, que ce soit suite à un parcours hétérosexuel ou bisexuel, ou à une PMA. 17 500 mariages de personnes de même sexe ont été célébrés en France, soit 4% de la totalité des mariages. Dans 95% des couples de femmes, ces dernières saisissent la justice en vue d’une adoption simple par la conjointe.

Mais notre législation est encore loin de sécuriser les enfants de ces familles, au même titre que les 2 millions d’enfants vivant dans des familles recomposées dans lesquelles la conjointe ou le conjoint, beau-parent dans la réalité quotidienne des enfants, peut parfois l’être plus d’une dizaine d’année sans bénéficier d’un statut de beau-parentalité afin de protéger l’enfant jusqu’à sa majorité, en cas de décès ou de rupture.

Les effronté-e-s demandent que soient appliquées des règles cohérentes face à cette réalité, en reconnaissant la parentalité par intention et la parentalité de fait des couples à l’origine de la naissance de ou des enfants.

  • Nous demandons l’ouverture à l’adoption plénière à toute personne remplissant les conditions énoncées par la loi, sans exigence de fonctionnement en couple.
  • La reconnaissance de la filiation à la naissance par les parents qui auront porté le projet commun d’une famille.
  • L’ouverture de la PMA avec donneur connu pour toutes et tous, notamment pour les femmes et les couples de femmes.
  • La reconnaissance de la coparentalité et de la beau-parentalité par le biais de l’adoption simple.

Nous restons opposées à la GPA, qui est une violence de plus contre les femmes via la marchandisation des corps et des enfants, à l’intersection entre le système capitaliste et patriarcal. La réglementer revient à favoriser l’exploitation des femmes les plus précaires. Les arguments des lobbyistes sont les mêmes que ceux qui défendent le système prostitutionnel. Selon eux, les femmes choisiraient et prendraient plaisir à utiliser leurs corps à des fins commerciales. La triste réalité est plutôt une nouvelle forme de traite des êtres humains.

Solidaires avec les femmes du monde entier, au-delà de l’Europe, à l’Internationale, nous ne baisserons pas la garde, en nous opposant farouchement, à la gestation pour les dominants et les plus riches.


*Organisations signataires de l’appel unitaire : AnA Society for Feminist Analyses, Bucarest ; Bagdam Espace Lesbien – Toulouse ; Cibel ; CNDF – Collectif national pour les droits des femmes ; Collectif et Réseau féministe « Ruptures » ; Collectif Midi-Prénées pour les droits des femmes ; Coordinamento Italiano della Lobby Europea delle Donne ; CQFD / Fierté Lesbienne ; ECICW – CECIF European Centre of the International Council of Women ; ECVF – Elu/es Contre les Violences faites aux Femmes ; ELCEM – Elus Locaux Contre l’Enfance Maltraitée ; Encore féministes ; Femmes migrantes debout ; Femmes solidaires ; FIT – Une Femme un Toit ; FNSF – Fédération Nationale Solidarité Femmes ; GCdV – Groupe Cadre de Vie ; Images et paroles (association d’artistes féministes) ; L’Assemblée des femmes ; L’Escale – Solidarité Femmes ; La CLEF – Coordination française pour le lobby européen des femmes ; La LUNE – Strasbourg ; La Marche Mondiale des femmes ; Le CEL – Marseille ; Le Mouvement du Nid ; LEF – Lobby Européen des femmes ; Les chiennes de garde ; Les effronté-e-s ; Libres MarianneS ; LIFPL – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté ; Maison des femmes de Paris ; No somos vasijas – Espagne ; Pour les droits des femmes du Québec ; Se Non Ora Quando ? Libere – Rome ; SOS sexisme ; Union des Femmes Monégasques ; Zéromacho

2 réflexions sur “Europe : La GPA encore une fois rejetée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s