Loi El Khomri ? Une belle connerie !

Loi El Khomri ? Une belle connerie !

Les effronté-e-s rejoignent le front des jeunes pourfendeuses et pourfendeurs de la loi El Khomri, et pour cause !

De même que nous avions vivement dénoncé les mesures précarisantes que contenait la loi Macron, de même, nous nous élevons contre ce nouveau projet de loi qui veut nous condamner à subir un rapport de force encore plus défavorable dans l’entreprise, du fait d’être sur les sièges éjectables des licenciements facilités.

Les lois de la République et le code du travail sont justement là pour garantir les droits des salarié-es face aux tentatives d’exploitation. Au contraire, les accords signés au sein de l’entreprise, en tête-à-tête avec nos patrons, se feront entre une partie vulnérable, les employé-es, et une autre, les employeurs, que l’on appelle même des supérieurs, qui ont les moyens concrets d’exercer sur nous diverses stratégies de chantage. Comment résister contre un patron sans scrupule qui « propose » d’allonger notre temps de travail, de diminuer notre salaire, sous peine d’un licenciement ?

Nous le savons : les possibles représailles sont la première arme des patrons indélicats. Nous, femmes, le subissons également face au harcèlement sexuel, aux avances et autres propositions indécentes. Combien de militantes des effronté-e-s ont, avant leur trentième anniversaire, témoigné sur les nombreuses propositions dégradantes de cooptations sexuelles pour monter dans la hiérarchie de l’entreprise, ou même garder leur place ? Combien ont vu ces avances se transformer en irritabilité, en agressivité et autres sanctions quand elles étaient repoussées ?

Aujourd’hui, mis à part au gouvernement, les seuls défenseurs du projet de loi se trouvent dans les rangs de la droite et du Medef ! Nous espérons que le succès de la pétition contre la loi El Khomri et celle de la manifestation du 9 mars, dont nous ne doutons pas de l’ampleur, fera enfin entendre raison à un gouvernement socialiste dont le candidat François Hollande avait dit, en 2012, pendant le discours du Bourget : « Est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu’en 2012 ? Je demande à être évalué sur ce seul engagement, sur cette seule vérité, sur cette seule promesse ! »

Les effronté-e-s rejoignent le collectif des jeunes contre le projet de loi El Khomri et vous donnent rendez-vous demain, à notre conférence de presse unitaire, à 10h au café « La maison », 65 Boulevard de la Villette, 75010 Paris.

plus-de-10-000-manifestants-descendent-dans-la-rue-contre-le_1763224_800x400

Le communiqué unitaire

Précaires un jour, précaires toujours?

Les jeunes, étudiant.e.s, et lycéen.ne.s disent non au projet de loi Travail !

A travers le projet de la Loi Travail, le gouvernement vient de déclencher une offensive sans précédent contre les jeunes et les salarié.e.s.  Nous, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, jeunes chômeur.se.s, sommes déjà précaires pendant nos études et notre insertion professionnelle, il faudrait maintenant que nous acceptions d’être précaires à vie!

Le contenu de ce projet, directement inspiré des revendications du Médef, représente un véritable retour au siècle dernier pour le monde du travail avec une fois de plus les jeunes comme cibles favorites. Les accords seraient négociés au sein de l’entreprise et primeraient sur les accords de branche et le Code du Travail, exerçant un dangereux chantage pour les salarié.e.s. Ceux-ci auront pour conséquences d’imposer des augmentations de temps de travail et des baisses de salaire aux salarié.e.s. Ce que le gouvernement nous promet c’est :

  • Travailler plus pour gagner moins : avec cette réforme le patronat pourra nous imposer des semaines allant jusqu’à 46 heures et des heures supplémentaires moins rémunérées qu’auparavant. Les apprenti.e.s de moins de 18 ans pourront être contraint.e.s de travailler jusqu’à 10h par jour et 40h par semaine.
  • Se faire virer plus facilement : les licenciements seront possibles sans réels motifs économiques et même de façon abusive avec le plafonnement des indemnités prud’homales
  • Augmenter encore le chômage : du temps de travail supplémentaire pour celles et ceux qui ont un emploi, et moins d’offres d’emplois disponibles pour notre génération alors que 25% d’entre nous sommes au chômage voire 40 ou 50% dans les quartiers populaires ou en Outre-mer.

Avec cette réforme le gouvernement veut donc nous précariser à vie. La succession de réformes libérales renforce le bizutage social dont nous sommes victimes, nous obligeant à enchaîner les contrats précaires, les stages et les services civiques rémunérés à la moitié du Smic.

L’ensemble de ces mesures est inacceptable et nous appelons tou.te.s les jeunes de ce pays à se mobiliser pour exiger le retrait du projet de loi Travail et des mesures immédiates pour la dignité des jeunes et des salarié.e.s :

  • Pour les apprenti.e.s et les stagiaires : rémunération et droits à la hauteur du poste occupé. Pas de rémunération en dessous du Smic et mêmes droits que les autres salarié.e.s comprenant une protection sociale. Les années d’apprentissage doivent être prises en compte dans le calcul de la retraite. L’apprentissage ne doit être légal qu’à partir de 16 ans et doit déboucher sur un emploi stable.
  • La mise à disposition de budgets supplémentaires pour offrir à tous les jeunes une éducation avec une formation de qualité. Mettre en placeet une véritable protection sociale durant leurs études avec un revenu, ainsi que compter les années d’études dans le calcul de la retraite et de l’assurance chômage.
  • En finir avec la précarité : le CDI comme norme d’emploi, la répartition par la diminution du temps de travail sans baisse de salaire entre toutes et tous pour en finir avec le chômage et assurer une protection sociale suffisante à chacun, salarié.e.s comme personnes sans emploi.

Pour cela nous appelons tou.te.s les jeunes à se réunir, à débattre et à s’organiser dans les lycées, les universités, les quartiers et les entreprises.

Nous appelons à une journée d’actions et d’initiatives le mercredi 9 mars, à l’occasion du passage du projet de la loi travail en Conseil des ministres.

À L’image de la mobilisation contre le Contrat première embauche, où la jeunesse avait fait reculer gouvernement aux côté des salarié.e.s, nous appelons à poursuivre le mouvement, notamment lors des journées de mobilisation intersyndicales.

Signataires : CGT Jeunes, Solidaires Etudiant-e-s, UNEF, FIDL, SGL, UNL, DIDF Jeunes, Génération Précaire, JOC, Maison des Potes, MRJC, OLF, Les effronté-e-s, SOS Racisme, AL, Ensemble, Jeunes Ecologistes, Jeunes Socialistes, Mouvement des Jeunes Communistes, ND Campus, NPA Jeune, Réseau jeune du Parti de Gauche, UEC

5 réflexions sur “Loi El Khomri ? Une belle connerie !

  1. oui oui ras le bol de cette loi et il y a aussi la loi voter sous silence pour les mutuel obligatoire et surtout quel soit imposé sur l impot c est degueulasse ce gouvernement commence a nous faire chier il faut bloquer tous le pays et demander le retrait de la loi el connerie et les mutuel impose ainsi que les vehicule de fonction et autre avantage en nature impose par ces gouvernement.

    J'aime

  2. Je suis benoît je suis se qu’on appelle un fonctionnaire je bosse dans le jardinage c’est la première fois que je me rends sur un forum c’est pour vous dire combie mes collègues et moi on en peut plus car tant de branleur Sont payer à rien foutre( chef et responsable )sans vous parler du copinage bref on nous prend tout notre courage nos convictions nos espoirs et maintenant cette loi EL CONCERNE qui ne veut qu une chose comme nous achevé allor mes collègues et moi nous disons STOP nous souffrons assez comme ça allor je suis prêt à aller jusqu’à la ou il faudra sur ce je aimerais dire à tout les ouvriers et ouvrière battons nous jusqu’au ang si il le faut courage et espoir à tous et toutes (benoit)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s