HOMMAGE À THÉRÈSE, par les effronté-e-s Rachel et Anaïs

HOMMAGE À THÉRÈSE

Les effronté-e-s, par notre voix, rendent hommage à Thérèse Clerc dite « Thérèse de Montreuil ».

Thérèse tu nous as quitté-es ce mardi 16 février 2016 à 88 ans.

Ton parcours de féministe commence, après une vie plutôt bourgeoise, lorsque tu rencontres les prêtres ouvriers revenus de la guerre d’Algérie. Ils racontent les tortures qu’ils ont vu, alors ta conscience de citoyenne s’éveille. Tu commences à participer à des réunions politiques en cachette de ton mari, dont tu te sépareras en 1969. Tu diras « j’ai rencontré Marx à l’Église de la rue de Charonne ». Tu fréquenteras de plus en plus le milieu féministe avec le MLF. Aux réunions de la faculté de Jussieu, tu parleras de patriarcat, de violences et d’injustices… À 40 ans tu es une femme libre, divorcée avec des enfants, tu travailles et milites.

Tes amies de la maison des femmes de Montreuil, rebaptisée maison Thérèse Clerc, rue de l’église que tu as fondé en 2000 te disent « défenseure des droit collectifs et individuels ».

En 1974 tu pratiqueras chez toi, rue Hoche, des avortements clandestins, jusqu’à ce que Simone Veil fasse voter la loi du 17 janvier 1975.

Depuis plus de quarante ans, tu vis ton engagement féministe, tu crées en 2011 « les babayagas » habitat alternatif, autogéré pour les femmes à partir de 60 ans. Tu dis « Vivre vieux c’est bien, bien vieillir c’est mieux ».

Selon ton vœu, une grande fête aura lieu en mars à la maison des femmes de Montreuil : « la fête à Thérèse ». Tu seras mise à l’honneur dès le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, puis le 12 mars, des féministes te rendront hommage sur « ton mur ».

Nous, féministes des effronté-e-s, saluons la grande femme que tu as été et le superbe exemple que tu nous as donné. Nous te remercions du plus profond de nos convictions, et te sommes éternellement reconnaissant-es pour avoir, avant nous, lutté pour nos droits, pour les droits des femmes, pour un humanisme citoyen et solidaire… Merci Thérèse ! Ton souvenir nourrit notre motivation !

Par Rachel Messaoui et Anaïs Haddad, membres du bureau des effronté-e-s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s