Appel à témoignage pour la journée internationale contre les violences faites aux femmes !

1979118_754731077976107_7529503394606832374_o

Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Que ce soit en raison de leur genre, de leur orientation sexuelle, de la liberté qu’elles revendiquent de prendre en circulant dans l’espace public ou tout simplement en vivant comme elles l’entendent, les femmes subissent encore les milles et unes intimidations et violences des sociétés patriarcales : harcèlement sexiste et sexuel, mariages forcés, coutumes dégradantes, marchés aux esclaves et viol en temps de guerre, persécutions religieuses et politiques qui les poussent à l’exil, les réduisent à l’esclavage ou les abandonnent aux griffes du système prostitutionnel.

Hommage et solidarité aux femmes acculées par les guerres, les dérèglements climatiques, le fanatisme religieux et l’extrémisme politique qui les poussent à braver les déserts et les mers afin de pouvoir espérer vivre libres !

Le 21 novembre 2015

les effronté-e-s manifesteront avec le mouvement féministe pour

  • le droit à l’asile des femmes réfugié-e-s, ainsi qu’à tous les droits qui garantissent leur survie et un accueil digne dans le pays de la Déclaration des Droits Humains : accès au logement, aux droits, à la santé, à l’information et à la langue française ;
  • le vote de la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, avec tous ses piliers ;
  • la transposition dans le droit français des mesures de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, ratifiée par la France en juillet 2014 ;
  • la fin de la correctionnalisation du viol, négation de ce crime par excellence, qui devrait toujours être jugé en assises ;
  • le refus de la médiation familiale en cas de violences conjugales lorsque la victime porte plainte pour dénoncer un compagnon violent, ainsi que le refus de la résidence alternée dont pourrait bénéficier l’ex-compagnon violent ;
  • l’extension de l’ordonnance de protection aux femmes victimes de viol et de toutes les violences ;
  • la formation des professionnel-les à l’accueil, à l’écoute et à l’accompagnement des personnes victimes de violences.

11247078_869769823138898_7273166337100749639_o

Formation des professionnel-les

Appel à témoignage

Les effronté-e-s ont été effarées par le nombre de victimes qui se sont confié à nous pour dénoncer la brutalité et le manque de professionnalisme déplorable de personnes qui ont été amenées à accueillir leur parole dans un commissariat, au moment de la plainte, ou pendant la procédure judiciaire qui s’ensuit (quand l’affaire n’est pas rapidement classée ou transformée en main courante).

Nous demandons à toutes celles qui ont porté plainte (ou essayé en vain) après un viol ou d’autres formes de violences sexistes, physiques ou morales, quelles qu’elles soient, et qui ont été scandalisées par les remarques, le ton et la brutalité des professionnel-les et/ou fonctionnaires qui les ont reçu-es, de bien vouloir témoigner.

Nous vous demanderons ensuite si vous voulez que ces témoignages soient publiés dans le prochain journal des effronté-e-s, de façon nominative ou anonyme, selon votre souhait !

11046862_818509331598281_6912125436542549227_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s