HALTE AU SEXISME ORDINAIRE ET À L’ENVAHISSEMENT PUBLICITAIRE !

les-effrontecc81es2Par Aude Le Révérend, référente du pôle « violences » des effronté-e-s

En tant que référente du pôle violences au sein des effronté-es, j’estime que la polémique concernant l’affiche des Galeries Lafayette est parfaitement justifiée, car cette dernière est proprement scandaleuse.

En effet, nous voyons sur cette affiche une femme nue, le corps enduit d’huile solaire, qui ne porte que le bas d’un bikini pendu à son orteil, et qui s’est affranchie du haut. Quelle est la finalité publicitaire de cette enseigne ? Pour ma part, je considère qu’il ne s’agit pas ici de vendre un maillot bain, dont les éventuelles acheteuses ne peuvent deviner s’il lui sied, car sinon le modèle en serait vêtu.

Il s’agit encore une fois d’instrumentaliser les corps des femmes pour vendre tout et n’importe quoi !

Oui, l’image de la nudité féminine est ici une nouvelle fois utilisée dans un but avilissant et aliénant. On y retrouve l’image des femmes présentées comme des êtres passifs et systématiquement érotisés. Les stéréotypes sexistes qui y sont véhiculés participent également à nourrir le harcèlement sexuel et l’objectivation sexuelle des femmes. L’idée de dégradation, de non respect de la dignité et de la personne humaine sont clairement présentes, il n’y a qu’à voir les insultes ou les sexes masculins souvent dessinés par certains passants près de la bouche ou du sexe des mannequins sur ce genre d’affiches.

Les soldes ne sont pas et ne doivent pas être un prétexte marketing au sexisme ordinaire ! C’est d’autant plus dommageable que le gouvernement vient juste d’annoncer, ce jeudi 9 juillet, la mise en place d’un plan d’action en douze mesures contre ce fléau qu’est le harcèlement dans les transports publics. Quelle image cette affiche renvoie-t-elle, sinon que les femmes sont d’éternelles proies sexuelles ?

J’en profite pour ajouter que la lutte contre le sexisme dans les publicités est l’affaire de toutes et de tous. Chacune et chacun peut agir à son propre niveau grâce au site internet de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité où l’ on peut dénoncer ce genre de pratiques et par conséquent, l’éradiquer. Il y a des règles légales et déontologiques. À nous de les faire respecter !

Images-sexistes-dans-les-transports-Pascale-Boistard-vise-la-publicite-denudee-des-Galeries-Lafayette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s