« Il était une fois, l’abolition en France » par l’efFRONTée Valentine Mercier

Il était une fois : l’Abolition

Il était une fois la France, un pays abolitionniste de la prostitution… sur le papier.

france

La France a signé plusieurs conventions qui définissent la prostitution comme une violence perpétrée à l’égard des femmes, 98% des concernées étant des femmes et des fillettes. Elle a ratifié le texte des Nations Unies, rédigé en 1949, indiquant dans son préambule que la prostitution et le proxénétisme étaient incompatibles avec le respect de la dignité humaine, et mettaient en danger le bien-être de l’individu. En 1979, la déclaration du CEDAW (Comité pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes) recommandait, dans son article 6, que les États parties prennent toutes les mesures appropriées, y compris législatives, pour supprimer le trafic des femmes. Bien d’autres protocoles internationaux, allant dans le même sens, virent le jour…

1506355_3_9f19_une-prostituee-attend-les-clients-le-19

Malgré toutes ces affirmations de principe, la prostitution restait dans ce pays, l’ultime bastion de la domination masculine que la loi ne condamnait pas. Il arriva même que l’on punît les personnes prostituées elles-mêmes, avec le délit de racolage passif ! Le système prostituteur résistait à toute mise en cause des principaux acteurs qui le perpétraient : les acheteurs, que certains osent appeler « clients » parce qu’ils louent les femmes à l’heure, comme si le commerce des êtres en valait tout autre, qu’il s’agissait d’un métier ! (Autant proposer un BEP fellation dès la troisième…)

Ne choquons personne ici en transcrivant la parole nauséabonde des clients prostitueurs à l’égard des personnes sur lesquelles ils s’octroient tous les droits que confère l’argent. Voyez plutôt ce lien, si le cœur vous en dit.

prostitution1

Heureusement, des éléments perturbateurs vinrent bouleverser le cours de ce long fleuve tranquille pour les prostitueurs : Le collectif Abolition 2012 émergea, rassemblant d’abord les pionnières de cette lutte, et s’élargissant de 17 à 60 associations ! Parmi ces dernières, celles qui agissent auprès des personnes prostituées et côtoient leur réalité, comme le Mouvement du Nid.

Un premier pas fut franchi quand fut aboli le délit de racolage en mars 2013. Mais Abolition 2012 ne s’en tint pas là ! Après de nombreuses réunions, rassemblements, débats et travaux, l’Assemblée Nationale vota en décembre 2013 une proposition de loi abolitionniste visant la mise en place de parcours de sortie de la prostitution, de protection des personnes prostituées, et… la pénalisation des prostituteurs ! Victoire ?

Hélas, l’enthousiasme fut de courte durée. Le Sénat retira cette dernière mesure du texte, la pénalisation des clients, et l’enfouit dans l’ordre du jour, empêchant ainsi qu’il soit approuvé, encore moins appliqué.

rosen_arrivee

C’est alors qu’intervint Rosen Hicher, survivante du système prostituteur ! Elle entama une marche de 800km à travers toute la France, jusqu’à la porte du Sénat, pour défendre la pénalisation des prostituteurs !

Accueillie en grande pompe à Paris le 12 octobre, toutes et tous reprirent de plus belle la défense d’un projet de loi complet, et son inscription à l’ordre du jour du Sénat dès le premier trimestre 2015, au plus tard, car il est dans le pouvoir du gouvernement de donner suite à cette requête.

Quel sera le dénouement ? Il est aujourd’hui impossible de reculer.

Les abolitionnistes sont dans la rue !

1658444_668652476583968_7681862450773499264_o

Pour participer à ce moment historique, signez la pétition de Rosen.

Pour retrouver des chiffres et les arguments de fond principaux de l’abolitionnisme, rendez-vous sur le site des efFRONTé-e-s.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s