CP: Pour fêter l’anniversaire du MLF, le gouvernement coule le Ministère

Communiqué de presse des efFRONTé-e-s – 26/08/2014
Pour fêter l’anniversaire du Mouvement de Libération des Femmes, le gouvernement coule le Ministère.

Les efFRONTé-e-s relèvent avec alarmisme et mélancolie, ce soir, le changement de composition du gouvernement.

L’assortiment des 16 ministres a beau être paritaire, nous ne nous en laissons pas compter par ce féminisme d’affichage qui, pour ce qui est du reste du menu, n’annonce rien de bon pour l’égalité femmes-hommes.

Ironie du sort, nous fêtions aujourd’hui, jour pour jour, l’anniversaire des 44 ans du Mouvement de Libération des Femmes, qui verra couler le Ministère aux droits des femmes aujourd’hui. Remplacé par un Secrétariat d’état tenu par l’illustre inconnue Pascale Boistard, il sera chapeauté par la Ministre de la santé Marisol Touraine. Pourquoi ? Quel rapport entre l’égalité femmes-hommes et la santé ? Mystère. Nous serons donc passé d’une vraie Ministre en titre, uniquement consacrée à la grande cause de l’égalité, à une Ministre qui couvrait également la Ville et la Jeunesse, puis à une Secrétaire d’État rattachée à la santé.

On aurait pu espérer que dans un pays qui compte 80% de travailleurs pauvres qui sont des femmes, une victime de viol toutes les 7 minutes, et une victime de meurtre conjugal tous les deux jours et demi, cette mission méritait un vrai Ministère ! Hélas, le re(ma)niement en a décidé autrement.

Pour ne rien arranger à la déclassification, alors que la crise aggrave la précarité des femmes en particulier, c’est le très libéral Emmanuel Macron qui hérite du Ministère de l’économie. L’anti-Montebourg par excellence réduira encore plus les budgets au service de l’intérêt général, puisqu’il incarne la « gauche » la plus libérale, la plus favorable à l’austérité et au libre jeu du marché. Pour ne parler que de la santé, puisque la cause féministe est désormais rattachée à ce Ministère, combien de maternités devront fermer pour cause de coupe budgétaire ? Combien de centres IVG fermeront encore au nom de l’austérité ?

Le premier gouvernement de gauche s’était passé du Front de Gauche. Le second s’était passé des écologistes. Le dernier se passera manifestement des socialistes. La France passe ainsi d’une gauche plurielle à une gauche plus rien, et ce sont les femmes, principales victimes de l’austérité, qui en pâtiront les premières.

Espérons, pour humble consolation, que l’ex Ministre aux droits des femmes Najat Vallaud Belkacem, nouvelle Ministre à l’Éducation nationale, pourra rétablir les ABCD de l’égalité sacrifiés par son prédécesseur Benoit Hamon.

Contact : Fatima Benomar – 06 75 86 61 31

Najat Vallaud-Belkacem

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s