CP : Le Parlement Européen dit « NON » à la prostitution !

Communiqué de presse des efFRONTé-e-s – 26/02/2014

Le parlement Européen dit NON à la prostitution !

Les efFRONTé-e-s se réjouissent de l’adoption, par le Parlement Européen, de la résolution de Mary Honeyball intitulée « L’exploitation sexuelle et la prostitution et leurs conséquences sur l’égalité entre les hommes et les femmes ».

Comme nous, ce texte qualifie la prostitution d’atteinte à la dignité humaine, d’obstacle à l’égalité entre les femmes et les hommes, et de violence contre les droits fondamentaux des femmes.

Cette bonne nouvelle représente une immense victoire pour la mobilisation abolitionniste, après le vote de la proposition de loi française d’abolition de la prostitution à l’Assemblée Nationale, qui va bientôt être examinée au Sénat. Aujourd’hui, c’est le Parlement de tous les peuples européens qui affirme que « la prostitution est en soi une violence extrême et un obstacle à l’égalité qu’il convient de faire reculer en mettant en oeuvre de véritables politiques abolitionnistes ».

Nous en profitons pour applaudir les euro-parlementaires qui avaient déjà signé l’appel de Bruxelles « Ensemble pour une Europe libérée de la prostitution« , dont voici la version française du clip.

À l’instar de ce texte, nous encourageons les états membres de l’UE à s’inspirer du modèle nordique, mis en œuvre en Suède, en Norvège et en Islande, qui consiste à entraver le trafic d’êtres humains en défendant les personnes prostituées et en pénalisant les clients prostitueurs. Nous condamnons de fait les législations réglementaristes, hollandaise et allemande, qui encouragent l’extension et l’explosion criminelle de l’industrie du sexe.

Contact : Fatima Benomar – 06 75 86 61 31

femmes

6 réflexions sur “CP : Le Parlement Européen dit « NON » à la prostitution !

  1. franchement, je ne sais que penser de cette résolution ; bien sûr je suis contre l’exploitation des femmes par des maquereaux intolérables – mais lorsque des femmes libres n’ont que ce moyen de subsister et que cela constitue pour certains hommes (peut-être plus qu’on ne pense…) d’un substitut à une relation amoureuse qu’ils n’ont temporairement pas, je ne vois pas où est le mal !!!!

    J'aime

    1. Déjà, si tu considères que ce choix est fait en dernier recours, ce n’est pas un choix libre mais un choix contraint. La prostitution ne substitue pas une relation amoureuse, ça c’est un lieux commun et rien d’autre. Si tu vois les clients comme des personnes manquant d’amour et pas comme des oppresseurs, déjà c’est qu’il y a un soucis. Deuxiement c’est complétement illogique de penser que la prostitution est soluble dans l’égalité des sexes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s