CP: Marine, Marion et Mariano, On ne vous dit pas « Bravo » !

Marine, Marion et Mariano,

On ne vous dit pas « Bravo » !

Les efFRONTé-e-s sont très choquées d’avoir vu se manifester, en quelques jours, tant d’entraves au droit à l’avortement, si durement acquis. Entre les Lepen, la droite et les religieux, ce fut un décembre noir pour les droits des femmes !

Le 10 décembre 2013, les mouvement féministes ont subi l’assaut de la droite, de l’extrême droite et des lobbys religieux, coalisés contre les droits des femmes au Parlement Européen. Le rapport Estrela, qui n’avait d’autre fonction que de signifier un positionnement de l’UE favorable à l’accès à l’éducation sexuelle, au droit à la contraception et à l’IVG, et à la lutte contre toutes les violences sexuelles (viol, mutilations génitales, harcèlement sexuel, mariage forcé etc.) a été honteusement rejeté.

Ce rapport n’avait, comme souvent, aucun caractère contraignant. Mais c’était déjà trop pour le camp des réactionnaires !

Parmi celles et ceux qui ont bloqué le vote du rapport Estrela, nous reconnaissons sans surprise Rachida DATI, Brice HORETFEUX, Philippe de VILLIERS, Bruno GOLLNISCH, Jean-Marie LE PEN et Marine LE PEN.

Marine-Le-Pen_pics_390mariano-rajoyQuelques jours plus tard, l’Espagne fut contaminée par cette vague noire de régression des droits des femmes. Le droit à l’IVG, que nous pensions définitivement acquis suite à la dure mobilisation de nos ainées, a été brutalement attaqué par le gouvernement espagnol. Dorénavant, le recours à l’avortement ne sera autorisé qu’en cas de viol (si la victime a portée plainte) ou de mise en danger de la vie de la mère. L’accès à l’IVG pour les personnes mineures sans autorisation parentale est également interdit, soumettant les destins de ces jeunes filles au choix de leurs parents.

Fidèle à sa famille patriarcale, la députée Marion Maréchal-Lepen a réaffirmé son intention de se battre pour le déremboursement de l’IVG en France, mettant ce besoin sur le dos de l’inattention des femmes, coupables de ne pas avoir recours de façon irréprochable aux moyens de contraception. Nous savons pourtant qu’aucun moyen de contraception n’est sûr à 100%. La députée frontiste assume ainsi de créer une inégalité d’accès à l’IVG entre les femmes les plus aisées et les plus pauvres, principalement touchées par la crise.

Marion-Le-Pen-reuters-930620_scalewidth_630Les efFRONTé-e-s, association de féministes jeunes et décidées à construire une société où la liberté et l’émancipation ne sauraient être entravées, réaffirment leur opposition totale à toutes les forces réactionnaires, politiques et religieuses, qui s’attaquent aux droits des femmes.

Contact presse : Fatima-Ezzahra Benomar – 0675866131

Une réflexion sur “CP: Marine, Marion et Mariano, On ne vous dit pas « Bravo » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s