PROSTITUTION: Tou-te-s dans la rue, samedi prochain !

Un orgasme, ça n’a pas de prix !

MANIFESTATION : ABOLITION DU SYSTÈME PROSTITUEUR

Métro Montparnasse, place du 18 juin (Évènement facebook)

Samedi 23 novembre dès 12h pour notre FREEZING (le tract en PDF)

« Est ce que le gouvernement n’aurait pas dû déjà abolir, par un décret, la prostitution et la misère ? ».

G. Flaubert, L’éducation sentimentale

La prostitution constitue la dernière violence patriarcale que la loi ne condamne pas. 
Pire, ce sont les victimes qui sont condamnées au titre du racolage, tandis que les clients ne sont en rien responsabilisés. Une proposition de loi sera discutée à l’Assemblée Nationale fin novembre : allons-nous enfin légiférer en faveur de l’abolition ?

  • Une question de principe *

Parce qu’un corps, ça ne s’achète pas ! Tout n’est pas à vendre, malgré les discours de l’ère néolibérale dans laquelle nous vivons, qui veut tout soumettre aux lois du marché. C’est à l’État de légiférer pour inscrire des principes humanistes dans le droit. L’État de droit pose les fondements et les valeurs d’une société.

Pénalisation du client prostituteur. Acheter un acte sexuel doit constituer un DÉLIT. La sexualité ne doit pas devenir un marché : si on s’attaque à la demande, on étouffe l’offre et le marché qui va avec.

Abolition du délit de racolage : le coupable, c’est l’acheteur, il ne faut jamais criminaliser les victimes.

  • Une question sociale *

VULNERABILITE ECONOMIQUE : L’écrasante majorité des prostituées sont des précaires, immigrées (80%) et/ou en situation d’irrégularité. 90% sont sous le joug de proxénètes.

VULNERABILITE PSYCHOLOGIQUE : Beaucoup ont subi des violences sexuelles durant l’enfance (33%), ont une mère ou une parente proche prostituée (50%), selon « Le livre noir de la prostitution » d’Elizabeth Coquart et Philippe Huet (Albin Michel, 2000). L’âge d’entrée moyen dans le système prostitueur est de 14 ans dans le monde (l’OIT).

→ Mise en place de programmes de sortie de la prostitution.

→ Octroi de titres de séjour aux femmes étrangères victimes de la prostitution.

L’abolition est incompatible avec les politiques d’austérité ! Un budget dédié à la lutte contre le système prostitueur doit permettre de :

  • Pérenniser le travail des associations spécialisées et de terrain.
  • Développer des structures publiques pour accompagner les personnes prostituées autour de projets d’insertion, sur l’ensemble du territoire national.
  • Lutter contre la pauvreté des femmes, c’est à dire contre le sous-emploi. Hausse du SMIC, développement des services publics, lutte contre le temps partiel subi !

abo12

  • Une question d’égalité Femmes – Hommes *

⁃ La quasi-totalité des clients sont des hommes.

⁃ Une écrasante majorité des personnes prostituées sont des femmes ou des fillettes : 98%

⁃ L’égalité passe aussi par une transformation de l’imaginaire. La culture sexiste dominante n’est pas immuable. Il faut chasser de l’environnement juridique et culturel l’idée que les corps des femmes seraient à la disposition du désir des hommes via un rapport marchand.

→ légiférer comporte un effet normatif : ce qui est dans la loi, quand elle est appliquée, fait peu à peu consensus et transforme les comportements.

→ mettre en place des politiques pédagogiques de sensibilisation à la sexualité des femmes et des hommes dès l’enfance, adaptées à l’âge de chacun-e.

Le FREEZING qu’on avait réalisé l’année dernière :

* Des exemples à suivre (ou pas) *

À suivre : la Suède. La loi abolitionniste de 1999 a prouvé son efficacité, et fait aujourd’hui consensus auprès de 70% de la population : baisse du nombre de viols, baisse des réseaux de proxénètes etc.

– À ne pas suivre : la loi réglementariste des Pays-Bas ou de l’Allemagne. Dans ces pays, nous voyons la recrudescence des réseaux mafieux (qui sont reconnus comme des « entrepreneurs » !) et des viols, car ce qu’on peut acheter, on peut aussi le voler.

CONVAINCU-E-S ?

 RDV à Montparnasse, place du 18 juin – Samedi 23 novembre à 12h pour notre freezing

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s