cp : Abolition du système prostitueur : MAINTENANT on y va !

Abolition du système prostitueur :

MAINTENANT on y va !

(en PDF)

Ce mardi 17 septembre, un rapport a été adopté à l’unanimité de la délégation aux droits des femmes à l’Assemblée Nationale, pour renforcer notre combat contre la prostitution. C’est la troisième fois en deux ans qu’un consensus entre députéEs de toutes étiquettes s’accorde à dire qu’il faut combattre l’un des bastions les plus terribles de la domination patriarcale.

Après le rapport parlementaire Bousquet-Geoffroy de 2011, le vote à l’Assemblée Nationale réaffirmant la position abolitionniste de la France, et ce rapport d’information, nous ne nous contenterons plus de vœux pieux. Seule une politique très volontariste pourra lutter contre ce fléau qui s’attaque aux femmes les plus vulnérables, les plus précaires, les plus jeunes, les immigrées, les sans papiers.

La France est un pays abolitionniste depuis 1960… Mais voyons nous que le système prostitueur marche vers son abolition ? N’est-il pas gravement durci par la crise, par le manque de formation des professionnelLEs, par l’abandon social auquel sont livrées les principales intéressées, qui n’ont affaire qu’au courage mais au manque de moyens des associations ou aux maraudes ?

Comme toutes les féministes, les efFRONTé-e-s sont pour une société où le désir est réciproque, où le plaisir est partagé. La sexualité sous contrainte, par la violence, en marchandisant son corps par nécessité, ne sera jamais vecteur de ce plaisir et de cette émancipation. Nous réaffirmons que tout n’est pas à vendre, et qu’il est des usages de la société archaïque patriarcale qu’il va falloir dépasser, notamment l’accès à nos corps par la voie marchande.

Place aux actes ! À l’instar de 56 associations de défense des droits des femmes, les efFRONTé-e-s réclament une loi ambitieuse, à la hauteur de l’enjeu de l’aggravation de la prostitution dans notre société. Nous voulons des mesures sociales et politiques pour mieux lutter contre les réseaux proxénètes, accompagner les victimes du système prostitueur, des mesures claires de pénalisation de tout achat d’un acte sexuel, et une vraie politique d’éducation à la sexualité.

Contact : Fatima-Ezzahra Benomar – 06 75 86 61 31

collectif-aboltition-prostitution_2395709

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s