CP : « Pussy Riot » – NON au délit de blasphème !

COMMUNIQUE DE PRESSE

PUSSY RIOT : NON au délit de blasphème !

PDF

L’association féministe et LGBT « Les efFRONTé-e-s », qui était présente au rassemblement parisien de soutien aux « Pussy Riot » ce vendredi 17 août, est indignée par l’issue de leur procès !

En les jugeant coupables de « hooliganisme motivé par la haine religieuse » et d’avoir « offensé les sentiments des croyants », la justice défend clairement l’existence d’un délit de blasphème qui porte atteinte à la liberté d’expression et d’opinion religieuse et politique.

Nous jugeons de notre côté les poursuites, les six mois d’emprisonnement et les trois ans de camps qui ont été requis à leur encontre complètement disproportionnés par rapport aux faits qui leur sont reprochés. Les « Pussy Riots » ont tout simplement chanté, le 21 février 2012, une « prière punk anti-Poutine » dans une église de Moscou, exprimant ainsi une opinion politique.

Nous tenons à exprimer notre solidarité envers toutes les formes politiques, syndicales, associatives, journalistiques ET AUSSI artistiques de la liberté d’expression, tant que celles-ci ne sont pas racistes, sexistes, homophobes ou négationnistes.

Nous craignons que la dureté du sort réservé aux Pussy Riots relève de la pure intimidation envers les formes subversives dont se servent les peuples pour exprimer des désaccords politiques.

Contact Presse : Fatima-Ezzahra Benomar – 06 75 86 61 31

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s